Un film, des droits et des femmes.

Bonjour à tous,

C’est révoltée que je vous écris ce soir. Aujourd’hui, pas d’intro, pas de petite histoire. On entre directement dans le cœur du sujet. Il se trouve que je reviens du cinéma, où j’avais été voir le film  » Mustang », actuellement sur les planches. Pour ceux qui désirent savoir brièvement l’histoire, il s’agit  de quatre sœurs, dans le Nord de la Turquie, qui jouent dans l’eau avec des garçons après les cours. L’une d’elle grimpe sur les épaules de l’un d’eux, ce qui choque énormément les bien-pensants (les intégristes) de cette fabuleuse région. L’avenir s’annonce très très sombre pour ces sœurs, je vous le garantie, dont le père est complétement… Comment le décrire ? dure ? Intolérant ? Psychorigide ? Immonde, ignoble, infect ? Répugnant, empli d’immondices en tout genre ? Le vieux bof intégriste. Ici  le lien de la bande-annonce. Parfois, les images sont plus parlantes que les paroles.  Je vous conseille vraiment ce film, qui retrace avec vérité l’adolescence de ces cinq sœurs. S’alternent les rigolades entre sœurs et les injustices ignobles qu’elles doivent subir. J’ai eu du mal à retrouver la parole en sortant.

Car,encore aujourd’hui, des femmes ne sont pas libres de leurs faits et gestes. Des femmes se marient à treize ans avec un homme trentenaire ( et encore, pour celles qui ont de la chance, si je puis m’exprimer ainsi). Certaines ont pour unique rôle de veiller à la bonne tenue de la maison, et à servir leur adorable mari, qui l’aime tant ! ( je suis ironique, hein). Des femmes se font battre si elles  agissent différemment de ce que lui a ordonné son mari.Quand aux adolescentes,  les parents savent être des tortionnaires. Oui, des tortionnaires. Car interdire à sa fille la vue de jeunes garçons, dans la crainte qu’elle s’amuse un peu trop avec lui, c’est intolérable. Pire, marier sa fille.. Que dis-je, marier ? Non, obliger sa fille à se marier.. Obliger sa fille à se marier avec un homme, plus ou moins jeune, qu’elle n’a peut-être jamais vu, sous prétexte qu’elle est mineure et que les parents décident de tout ! Mais à quoi bon agir en vrai tyran avec ses enfants ? Je parle des filles, mais cela s’applique également aux garçons dans le même cas, même si cela est plus rare, je crois.

Maintenant, les femmes vont toutes à l’école (en France), sont parfois très haut placée dans la société, et il faut pourtant qu’on les brime ? Ben oui, après tout, elles sont des femmes ! Vous vous rendez compte ? DES FEMMES ! De toute façon, les femmes ne sont nés que pour jouer de leur charmes et faire tourner la tête à tous les passants, n’est-ce pas ? Moi je dis : BULL-SHIT. La plupart des gens le savent. Ou ils doivent absolument le savoir.

….

Alors pourquoi tant d’inégalités ?   Pourquoi certains mâles continuent à agir en empereur avec les femmes ? Pourquoi une femme serait réduit à un simple objet de consommation ? Et, même ici, Pourquoi une femme serait-elle moins payée qu’un homme, pour le même poste et le même travail ? Ça coûte moins cher les femmes, c’est ça ?

J’ai envie de dire à ces tyrans là de faire preuve de plus d’intelligence. De plus d’humanité. D’essayer de sauver ce qui peut encore être sauvé de leur cœur plus froid qu’un métal glacial. Que les femmes sont comme eux (enfin, j’espère qu’elles sont plus intelligentes que ces vieux beaufs). Elles ont un cerveau pour penser, des yeux pour voir, un cœur pour s’émouvoir. Qu’il faut qu’ils ouvrent les yeux une bonne fois pour toutes sur la souffrance qu’ils engendrent. La vérité, c’est que c’est si bon de se sentir supérieur à quelqu’un d’autre. Ce serait bête d’être tous égaux, il n’ y aurait plus personne pour venir nous masser les pieds le soir !  Bullshit.

Moi, je rêve d’un monde où toutes les femmes du monde n’auront plus à se sentir menacées par leur proches. Par le monde. Un monde de liberté. Suis-je utopique ? Qu’importe.

En attendant, on peut tous y mettre du notre. En faisant des petites actions pour se révolter, à notre échelle.

Moi, j’écris cet article d’une voix colérique. Et triste. Triste d’imaginer ces femmes souffrir. Nous sommes nés en France, nous avons de la chance de ce coté là. Nous avons des droits. On pourra taper tant qu’on voudra sur ce pays, ça n’y changera rien. Le nombre de personnes au monde qui désespèrent de vivre dans de telles conditions !  Je pense qu’il est important de  rappeler cela. Et qu’il est vital de communiquer sur le sujet du sexisme. Allez voir ce film. Parlez en à vos proches. Écrivez. Dessinez. Créez, ou insurgez vous. Ou contentez vous de commenter cet article. Nos petites révoltes ne changeront peut-être pas la face du monde ( vive Camus !), mais manifesteront au moins notre désapprobation de la discrimination sexiste. De nombreuses personnes ne le font pas. Rien que ça, c’est déjà beaucoup.

bramblewolf.

P.S : Bien sûr, toutes les discriminations sont à bannir. Mais c’est de celle-ci en particulier dont j’avais envie de vous parler ce soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s